Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > CSF (Crédit Social des Fonctionnaires) nous a arnaqué (notre avis)
 
28/08/2004 [Avis de consommateur]

CSF (Crédit Social des Fonctionnaires) nous a arnaqué (notre avis)

Voici le récit de notre mauvaise expérience avec le CSF lors de notre recherche de prêt immobilier pour l'achat de notre appartement.

Dans le cadre de l'achat d'un appartement, nous avons consulté, entre autres, le CSF attirés notamment par le fait que cet organisme propose, soit disant, des prêts avantageux aux fonctionnaires (cf "social").

Lors de notre premier rendez-vous à l'Agence, on nous a proposé une offre alléchante mais totalement différente des autres organismes : un taux "adaptable" de 3,75 % (2,80 % la 1ère année puis 3,75 % ensuite, pour une augmentation des mensualités de 1% chaque année).

Nous sommes retournés une deuxième fois pour avoir quelques précisions, notamment sur le comportement de ce type de taux en cas d'augmentation de l'EURIBOR. En les cuisinant un peu, on est arrivé à se faire dire que la différence était rattrapée sur le montant de l'échéance de la dernière année (ce qui ne représentait soit disant "pas grand chose" et que c'était pour ça qu'on ne nous en avait pas parlé).

Méfiants, nous avons quand même déposé un dossier pour avoir une offre écrite (la personne que nous avons rencontré n'ayant pu nous fournir de tableau d'amortissement).

Nous avons reçu leur offre écrite par la banque Entenial. Malheureusement, nous avons eu encore de nouvelles surprises par rapport à ce qu'on nous avait annoncé oralement au CSF :

  • le taux est de 3,75% y compris la première année (alors qu'on nous avait annoncé un taux de 2,80% la première année et 3,75% ensuite),

  • l'augmentation des mensualités est de 1% SAUF si l'indice des prix à la consommation hors tabac INSEE est supérieur ; dans ce cas l'augmentation des mensualités est égale à l'augmentation de l'indice des prix (ce qu'on ne nous avait pas spécifié clairement ; en juillet 2004 cet indice était de plus de 2% !),

  • le taux est calculé par rapport à l'EURIBOR et s'il augmente de plus que ce que représente l'augmentation des mensualités, la différence est remboursée complètement la dernière année de remboursement du prêt (c'est ce qu'on nous avait annoncé au CSF la 2ème fois en les cuisinant un peu, mais on nous affirmait que si on faisait un remboursement anticipé du solde avant la dernière année on n'aurait pas à payer cette différence ; personnellement je n'ai rien vu dans l'offre écrite permettant cette interprétation, pour moi la dernière année est celle du remboursement anticipé dans ce cas et on a à rembourser la différence quand même).

Bref, nous avons pu nous faire une opinion personnelle sur cet organisme qui ni plus ni moins a tenté de nous arnaquer. Ils sont sans cesse à la limite de la légalité (comme quand ils jouent sur l'aspect "association" mais qui sert de façade à une entreprise qui fait du profit (CRESERFI) et quand ils jouent avec les mots, les interprétations ou leur sigle : CSF = Crédit Social des Fonctionnaires mais également Crédits et Services Financiers sur certains papiers !).

Enfin ce sont des voleurs, car je n'ai jamais signé d'autorisation de prélèvement pour une cotisation de 18 euros, mais ayant dû signer une autorisation de prélèvement pour l'hypothèque (sinon ils ne voulaient pas me faire d'offre de prêt - est-ce légal ?) "dans le cas où on accepte le dossier", ils se sont servis de cette dernière pour me prélever quand même cette somme alors que nous n'avons pas accepté leur offre !

Sélection de sites sur des sujets connexes

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2015