Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Quelles plantes choisir pour purifier et dépolluer l'air intérieur de nos maisons ?
 
07/05/2007 [Santé/Environnement]

Quelles plantes choisir pour purifier et dépolluer l'air intérieur de nos maisons ?

Fougère, chlorophytum, lierre, ficus, azalée ou encore chrysanthème permettent de réduire formaldéhyde, xylène, benzène, ammoniac et trichloréthylène.

L'air intérieur de nos maisons et appartements serait plus pollué que l'air extérieur, selon les scientifiques. Ceci est dû aux produits chimiques de synthèse présents dans de nombreux produits ménagers et matériaux de construction ou d'équipement : nettoyants domestiques, peintures, revêtements, colles, meubles en panneaux de particules, etc. Les produits chimiques seraient à l'origine de trois quarts des cancers selon Dominique Belpomme, cancérologue et président de l'Association française pour la Recherche Thérapeutique AntiCancéreuse (ARTAC). Pour remédier à cela, en attendant que les industriels se mettent à la chimie verte, il y a trois choses à faire :

  • faire le choix de produits moins polluants, en particulier pour notre air intérieur. Par exemple choisir des meubles en bois massif, des peintures, ordinateurs ou jouets moins polluants, éviter les parfums d'ambiance, bougies parfumées ou bâtonnets d'encens. Voyez le site Vigitox de Greenpeace qui donne quelques pistes, en particulier dans le "Chemical Home Report" ;
  • aérer sa maison ou son appartement 10 minutes par jour, été comme hiver (ce qui permet de renouveler l'air sans refroidir les murs) ;
  • placer des plantes vertes "dépolluantes" dans les différentes pièces de sa maison, moyen simple et naturel de limiter la pollution intérieure, que je vais développer ici.

C'est dans les années 80 que le professeur Wolverton, chercheur américain, travaille sur ce problème pour la NASA. Puis il teste les polluants des caravanes et immeubles : xylène et toluène des boîtiers en plastique, formaldéhyde des panneaux de particules, etc. Il en a nourri quarante plantes tropicales cultivées aux Etats-Unis. Toutes ont prospéré avec ces gaz toxiques, les composés organiques volatils (COV). Selon le Dr Wolverton, certaines plantes ornementales sont de véritables petites usines dépolluantes qui savent, aidées de leurs bactéries, digérer les poisons émis par les plastiques ou les produits chimiques. En France, le Centre scientifique et technique du bâtiment de Nantes travaille aujourd'hui sur l'application concrète des travaux de Wolverton et l'association Plant'air Pur, à Angers, s'est spécialisée dans la promotion des ces plantes d'intérieur.

Voici les plantes efficaces pour assainir l'air à l'intérieur des maisons :

Liste des plantes dépolluantes et des produits toxiques correspondants éliminés
Photo Nom Produits chimiques absorbés Où la placer ?
Rhododendron (D.R.) Azalée ou rhododendron ammoniac dans la cuisine près de l'évier (dégraissants), dans les toilettes, dans les pièces carrelées et ou en linoléum (nettoyants pour sols)
Chlorophytum elatum (D.R.) Chlorophytum elatum ou plante araignée formaldéhyde (formol) et monoxyde de carbone toutes pièces
Chrysanthemum morifolium (D.R.) Chrysanthème (Chrysanthemum morifolium) trichloréthylène pièces fraîchement repeintes, meubles vernis
Ficus benjamina (D.R.) Ficus benjamina, bambou d'intérieur, Aloe Vera formaldéhyde meubles en panneaux de particules, mousses d'isolation, papiers d'emballage, essuie-tout, vêtements nettoyés à sec
Nephrolepsis exaltata (D.R.) Fougère
Nephrolepsis
exaltata
xylène et formaldéhyde  
Gerbera jamesonii (D.R.) Gerbera jamesonii benzène  
Lierre (D.R.) Lierre benzène pièces peu chauffées, cuisine, couloir (peintures, encres, matières plastiques, détergents)
Philodendron selloum (D.R.) Philodendron
selloum
pentachlorophénol (PCP) et formaldéhyde bois traité, pièces trop sèches
Phoenix roebelinii (D.R.) Phoenix roebelinii xylène et toluènes  
Rhapis (D.R.) Rhapis excelsa formaldéhyde  
Cereus (D.R.) Cactus ondes près d'un écran de télévision ou d'ordinateur, chambres

En savoir plus sur les composants organiques volatils (COV).

Notons également l'existence du livre "Les plantes qui purifient l'air de votre maison" (Auteurs : Cécile Baudet - Marie Dominique Guihard - Emmanuelle Mayer - Format : 16,5 x 20 cm - 124 pages - Prix : environ 17 euros) qui présente les plantes les plus efficaces, en 20 fiches pratiques.

Sélection de sites sur des sujets connexes

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018