Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Quelles précautions prendre pour l'utilisation d'un téléphone portable ?
 
08/08/2008 [Santé/Téléphone mobile]

Quelles précautions prendre pour l'utilisation d'un téléphone portable ?

Quelques mesures s'imposent par principe de précaution quant-à l'utilisation des téléphones portables, dans l'attente des conclusions des études sur l'aspect cancérigène des ondes des mobiles.

Dans son appel de 20 experts internationaux rassemblés par David Servan-Schreiber concernant l'utilisation des téléphones portables, le groupe d'experts alerte l'opinion à propos de l’utilisation des téléphones portables et donne une liste de 10 précautions à prendre :

  1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d’urgence. En effet, les organes en développement (du foetus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible de l’exposition aux champs électromagnétiques.

  2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de maintenir le téléphone à distance du corps (l’amplitude du champ baisse de quatre fois à 10 cm, et elle est cinquante fois inférieure à 1 m de distance).
    Dès que possible, utilisez le mode "haut-parleur", ou un kit mains libres (de préférence équipé d'un tube à air dans sa dernière portion, qui semble moins conduire les ondes qu'un kit mains libres filaire traditionnel), ou, à la limite, une oreillette bluetooth (moins d’1/100ème de l’émission électromagnétique du téléphone en moyenne).

  3. Restez à distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans des lieux publics comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au champ électromagnétique de votre appareil.

  4. Évitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille (poche de chemise, de pantalon, à la ceinture - le doute subsiste quant-à un effet néfaste sur la fertilité masculine).
    Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit) et particulièrement dans le cas des femmes enceintes - ou alors le mettre en mode "avion" ou "hors ligne/off line" qui a l’effet de couper les émissions électromagnétiques.

  5. Si vous devez le porter sur vous, assurez vous que la face "clavier" soit dirigée vers votre corps et la face "antenne" (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.

  6. N’utilisez votre téléphone portable que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil - DECT - qui utilise une technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).

  7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le téléphone portable contre l’oreille, attendez que votre correspondant ait décroché (baisse de la puissance du champ électromagnétique émis).

  8. Évitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible (seulement une ou deux barres sur l'écran) ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives de raccordement à une nouvelle antenne relais ou à une antenne distante).

  9. Communiquez par S.M.S. (ou "Texto") plutôt que par téléphone (limite la durée d’exposition et la proximité du corps).

  10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le "Débit d’Absorption Spécifique" mesure la puissance absorbée par le corps). Un classement des DAS des téléphones contemporains des différents fabricants est disponible sur www.guerir.fr et d’autres sites internet.

Sources : http://www.guerir.fr/magazine/telephones-portables/appel-precaution-utilisation-telephones-portables, Afsse, Criirem, L'Express : "Enquête sur les vrais dangers du portable".

Sélection de sites sur des sujets connexes

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018