Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Fiche de visionnage : "Énergies vertes : l'envers du décor" - Envoyé spécial
 
29/04/2010 [Fiche de visionnage]

"Énergies vertes : l'envers du décor" - Envoyé spécial - 29/04/2010

Fiche de visionnage du reportage "Énergies vertes : l'envers du décor" de l'émission TV "Envoyé spécial" du 29 avril 2010, diffusée sur France 2. Je vous propose un résumé du sujet réalisé par les journalistes M. Guétienne et F. Bohn sur les pièges à éviter dans le cadre de l'équipement en appareils de production d'énergies renouvelables. Panneaux solaires, pompes à chaleur, géothermie ou mini-éoliennes : des dizaines de milliers de français s'équipent dans l'espoir de voir baisser leur facture énergétique tout en faisant un geste écologique. Mais attention aux arnaques !

L'enquête débute avec les panneaux photovoltaïques. De plus en plus de sociétés se créent, dont certaines ne maîtrisent pas les technologies qu'elles vendent et installent (exemple est donné d'un pizzaïolo reconverti dans le solaire photovoltaïque). Attention en particulier aux sociétés les plus récentes qui n'ont pas un historique de références suffisant. Certaines entreprises non fiables se retrouvent rapidement en liquidation judiciaire (plus de garantie pour le client dans ce cas) et renaissent sous une nouvelle forme. Il faut penser à vérifier la santé d'une société avant de la faire travailler (exemple sur Internet : societe.com).

Un exemple a également été donné d'une entreprise qui a profité des vacances de ses clients pour effectuer son installation catastrophique : "un patchwork inesthétique de panneaux solaires" dont certains se retrouvent à l'ombre d'une cheminée. Or le deuxième problème évoqué pour les panneaux photovoltaïques est ce que l'on appelle les "masques", c'est-à-dire les zones d'ombre. Une expérience est alors présentée : lorsqu'on masque 1 des 9 panneaux solaires reliés entre eux, l'intensité passe de 1 A (normal) à 0,10 A pour l'ensemble des panneaux ! Donc la moindre zone d'ombre fait chuter la production. Il est conseillé, alors, de faire réaliser, si besoin, une étude préalable de "masque" (pour ceux qui ont des arbres ou autres risques d'ombre).

Le 3ème écueil rencontré avec les panneaux solaires concerne les problèmes d'étanchéité qui représenteraient 90% des problèmes des panneaux photovoltaïques installés chez les particuliers. Un exemple est donné d'une installation de 4 mois pour laquelle il y aurait 5000 de réparation d'étanchéité.

Concernant les pompes à chaleur, si la technologie est ancienne, maîtrisée et intéressante, le principal souci concerne les nuisances sonores surtout sur les grosses installations, avec tous les problèmes de voisinage que cela peut engendrer. Un exemple est donné d'un couple en campagne qui intente un procès à ses voisins en se basant sur les faits : des mesures, notées minutieusement, des durées de fonctionnement journalières de la pompe à chaleur et des mesures de bruit, effectuées à l'aide d'un sonomètre.

Pour la géothermie, des problèmes peuvent être rencontrés avec les anciens systèmes de tuyaux "à flux" (qui est, en fait, un gaz à effet de serre) dans le jardin : déformation du sol et jaunissement de l'herbe car la terre gèle autour des tuyaux. Les nouveaux systèmes avec de l'eau à la place du gaz ne présenteraient pas ces problèmes, ni celui de laisser échapper du gaz à effet de serre en perçant un tuyau en jardinant.

Avec les éoliennes pour particuliers, 3 problèmes sont soulevés : une évaluation du rendement d'une éolienne ne peut se faire qu'à partir d'une étude très fine des vents (à quelques dizaines de mètres près) et non à partir d'une grossière carte de France des vents moyens. Les entreprises spécialisées effectuent, d'ailleurs, des mesures permanentes sur des périodes assez longues avec des anémomètres avant de valider un site cible pour l'installation d'un parc éolien. Un exemple de différence importante de rendement est donné entre deux éoliennes d'un champ éolien espacées de quelques dizaines de mètres. Selon un spécialiste des petites éoliennes, on attendrait encore la solution miracle de mini-éolienne pour particulier.

Le second problème concerne les risques de casse des engins, avec quelques exemples donnés de particuliers qui ont connu ces problèmes. Le dernier problème est relatif au coût d'entretien des éoliennes qui n'est pas nul, contrairement à ce que certains pensent. Ce sont, en effet, des appareils mécaniques qui nécessitent une maintenance régulière, contrairement à ce que laissent croire certains installateurs. Un exemple est donné d'un particulier qui en a eu pour 1200 d'entretien de son éolienne au bout de 3 ans d'utilisation et qui donc n'amortira jamais son installation.

Le journaliste interrogé à la fin du reportage recommande, en conclusion, de d'abord se soucier d'isoler correctement sa maison (toit, fenêtres, ...) avant de se lancer dans les énergies renouvelables. Il conseille également de bien prendre le temps de réfléchir à son projet et de comparer les entreprises avant de se lancer, surtout vu les sommes en jeu. Attention notamment au démarchage à domicile, courant dans ce domaine, où certaines entreprises tentent d'arracher rapidement une signature de commande sur le coin d'une table de cuisine (pour mémoire, on a néanmoins 7 jours pour se rétracter dans ce cas).

Haut de page

Sélection de sites sur des sujets connexes

Haut de page

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018