Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Comparatif détecteurs de fumée : quel détecteur de fumée choisir ?
 
30/06/2010 [Guide d'achat] - mise à jour : 27/02/2015

Comparatif détecteurs de fumée : quel détecteur de fumée choisir ?

La loi oblige les particuliers à installer un détecteur de fumée dans tous les logements privés d'ici le 8 mars 2015. Le prix d’un détecteur varie en moyenne entre 10 et 40 euros et peut aller jusqu’à 100 euros pour les modèles les plus élaborés. Et même si c'est leur fonctionnement qui devrait coûter le plus cher, puisque les détecteurs de fumée fonctionnent encore à piles, il est important de comparer la qualité des détecteurs de fumée en vente sur le marché. Car ils ne sont en effet pas tous fiables, selon 60 millions de consommateurs et Que Choisir qui ont testé ces appareils.

Dans son numéro de février 2012, Que Choisir a testé 14 détecteurs de fumée (DAAF), et, cette fois, seul 1 a été disqualifié : le Lifebox Security à 8 €. Par contre, selon les tests de Que Choisir, le meilleur détecteur serait désormais un autre modèle de cette même marque : le Lifebox Symphony à 25 € (à ne pas confondre donc !). Le Kidde 29LD-FR (version avec pile au lithium du Kidde 29-FR) testé arrive toujours dans la tête du classement, en deuxième position, car il serait un peu moins bon que le Symphony sur la vitesse de détection d'un feu sur hydrocarbure. Néanmoins, cette seconde place confirme la fiabilité de ce modèle sur la durée (1ère place selon 60 Millions de consommateurs en 2009, 1ère place selon Que Choisir et 60 Millions de consommateurs en 2006 pour le Kidde PE9). Les deux premiers détecteurs d'incendie du classement 2012 de Que Choisir sont donc :

  1. Lifebox Symphony (25 €), le plus sûr
  2. Kidde 29LD-FR (19,90 € le 28/01/2015 sur Amazon) - NDLR : le plus fiable sur la durée.

On notera que Lifebox commercialise un troisième modèle testé par Que Choisir, le Lifebox Energy, qui est bien moins sûr que le Symphony. Le modèle Ikea 29HIK serait plus lent que les deux premiers.

Ce modèle Ikea 29HIK se retrouve, par contre, seulement en 7ème position dans le classement Que Choisir de février 2015. Ce modèle présente donc un positionnement moins régulier dans son classement que les Kidde que, personnellement, j'ai choisi pour mon logement, car 4 fois dans les meilleures positions des tests de Que Choisir et de 60 Millions de consommateurs. D'ailleurs, dans son numéro de février 2015, Que Choisir ne présente pas, cette fois, de "meilleur choix" de détecteur d'incendie : les 2 appareils les mieux classés présentent chacun des inconvénients :

  • Le Nest Protect est très cher (pour une durée de vie limitée) et la combinaison d'un détecteur de fumée et d'un détecteur de monoxyde de carbone (CO) au sein d'un même appareil n'est pas pertinente car les 2 types d'appareils doivent être positionnés à des endroits différents dans une maison ou un appartement.
  • Le Bosch Ferion 3000 O n'est pas retenu comme meilleur choix simplement pour une allégation trompeuse sur la durée de vie de la pile incluse.

Que choisir présente, néanmoins, 2 "bons choix" possibles sur des détecteurs de fumée dont le fabricant n'a jamais fait l'objet de rappel (le Chacon KD-128B et le Tibelec KD-128G) mais ces appareils ne portent pas la marque NF alors qu'ailleurs dans son article de février 2015, Que Choisir renouvelle sa recommandation de se fier à la marque NF pour choisir son détecteur ! Un peu contradictoire... De plus, un appareil de marque Chacon avait été néanmoins déconseillé par 60 Millions de consommateurs en octobre 2009 et deux autres de la même marque Chacon avaient été "éliminé" pour l'un et noté comme "médiocre" pour l'autre, en octobre 2006 par... Que Choisir ! (voir plus bas).

Les autres détecteurs testés et plus ou moins bien notés, dans ce même numéro du magazine, sont les suivants :

  • Flamingo FA20
  • Arev technic HS-104 (dont l'usine fait l'objet de nombreux rappels)
  • Lifebox Connecty interconnectable KD-101LF
  • Homesecure KD-134A
  • L'Alerteur Fare
  • Trefilaction Photo Electrique HS-103 (dont l'usine fait l'objet de nombreux rappels).

Enfin, le magazine de l'association de consommateurs recommande de "ne pas acheter" des détecteurs "défectueux à bannir" ou éliminés :

  • Arev technic KD-134A
  • Blyss NB739B-1 (vendu par Castorama)
  • Elro RM144C
  • Arcotec DF0001/KD 108
  • Smoke detector Clock Thumbs Up (acheté sur Cdiscount)
  • General Purpose SS-168 (acheté sur Internet).

Dans son numéro d'octobre 2009, 60 millions de consommateurs avait testé 8 détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF), et seuls 2 ont été recommandés :

  1. Kidde 29FR (11,90 € le 28/01/2015 sur Amazon), le plus fiable à moindre coût
  2. EI Home EI 105B (30 €)

Les autres sont tous déconseillés voire disqualifiés :

  • Elro RM 121C (10 € ; déconseillé)
  • Fare L'alerteur (16 € ; déconseillé)
  • Chacon 34260 (9 € ; déconseillé)
  • Astrell 610345 (7 € ; disqualifié)
  • Projex HS 103 (10 € ; disqualifié)
  • Otio D-200 (10 € ; disqualifié)

Les résultats des tests de fiabilité 2009 n'avaient pas vraiment progressé par rapport à 3 ans auparavant.

Dans son numéro de novembre 2006, 60 millions de consommateurs avait déjà testé 10 appareils de détection de fumée et seuls 4 d'entre eux s'étaient révélés satisfaisants. Pour bien choisir un détecteur de fumée de qualité, on pouvait, en effet, vérifier la présence de la marque NF issue d'une norme de 1999 (NFS 61966). Un détecteur d'incendie certifié NF a, non seulement, passé les essais avec succès, mais il est accompagné d'une notice d'installation et d'entretien validée par le certificateur, et est contrôlé régulièrement par un organisme indépendant. Pourtant, certains appareils de détection de fumée certifiés NF n'ont pas été recommandés par l'organisme de consommation, suite à ses propres tests basés sur la nouvelle norme NF EN 14604 applicable à partir de 2008.

Voici donc les 4 modèles recommandés en 2006 par 60 millions de consommateurs :

  • Kidde PE9 (14,80 €)
  • Argos Omega (49 €)
  • Fare Vesta (36 €)
  • Brennenstuhl BR 102 (12 €)

Et les 6 modèles déconseillés :

  • Domotibelec 981910 (8,24 €)
  • Elro RM 123 (11,90 €)
  • Elro RM 125 (9,90 €)
  • Otio D200 (10 €)
  • Sicli DET2 (29,90 €)
  • Avidsen 100340 (10 €)

Que Choisir, qui avait, lui, effectué des tests en octobre 2006, recommande aussi de se fier à la marque NF et non pas au marquage CE, non fiable selon lui (en partie parce qu'il s'agit d'une autodéclaration du fabricant ou de l'importateur). Attention, il ne faut pas confondre la marque NF, un signe de qualité reconnu par Que Choisir, avec le marquage NF-EN14604, qui est un complément au sigle CE. Sur les 12 modèles de détecteurs de fumée testés par l'association de consommateurs, 5 sont mauvais ou carrément "éliminés". Seuls 3 appareils sont bien classés.

Voici le classement 2006 de Que Choisir :

  1. Kidde PE9 (bon ; 16,90 €), le meilleur choix selon Que Choisir
  2. France Daaf Omega (ex-Argos technology Omega ; bon ; 70 €)
  3. Fare Vesta (bon ; 49,50 €)
  4. EI Electronics Ei 105 B (tout juste bon ; 34,20 €)
  5. Elro RM125 (moyen ; 10 €)
  6. Avidsen 100340 (médiocre ; 11 €)
  7. Chacon 34200 (médiocre ; 15,55 €)
  8. Elro RM126 (mauvais ; 10 €)
  9. Otio D200 (mauvais ; 9,95 €)
  10. IDK MTS 166 (éliminé ; 12,90 €)
  11. Sicli DET2 (éliminé ; 35 €)
  12. Chacon 34650 (éliminé ; 85 €)

On notera, par ailleurs, que le numéro d'octobre 2009 de 60 millions de consommateurs donne de précieux conseils pour bien positionner son (ou ses) détecteur(s) de fumée dans l'appartement ou la maison :

  • placer les appareils dans les couloirs qui mènent aux chambres
  • en disposer au moins un par étage, au sommet des escaliers
  • accrocher le détecteur au centre du plafond (ou au moins à 15 cm d'un mur et à 30 cm d'un coin)
  • sur un plafond incliné, installer l'appareil à 90 cm du point le plus haut
  • ne pas fixer les détecteurs au mur (ou au moins entre 10 et 15 cm du plafond, bouton-test en bas)
  • éviter la cuisine ou le garage (combustion), la salle de bain (humide), les zones de courant d'air, les pièces très chaudes ou très froides, la proximité des néons...

Haut de page

Questions fréquentes

La date limite du 8 mars 2015 pour installer un détecteur de fumée a-t-elle été repoussée ?

Non, les députés ont certes porté l’obligation d’installation des détecteurs de fumée au 1er janvier 2016, dans le cadre de la loi Macron, selon Univers Nature (http://www.univers-nature.com/actualite/nouveau-delai-et-fraudes-en-quantite-pour-les-detecteurs-de-fumee-66815.html), mais ce délai supplémentaire ne concerne pas les personnes qui font l’installation elles-mêmes, ce qui est probablement le cas de la majorité des particuliers propriétaires, l’installation étant très simple. A défaut, passé la date du 8 mars 2015, les propriétaires de logements non équipés, même si ces derniers sont loués, doivent avoir « signé un contrat d’achat de détecteur ».

Où trouver un modèle de lettre type pour déclarer à son assureur l'installation de son détecteur de fumée ?

Vous pouvez trouver un modèle de lettre type pour déclarer à votre assureur l'installation de votre détecteur de fumée sur Service-public.fr : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R39515.xhtml.

La fourniture et l'installation du détecteur de fumée sont-ils à la charge du propriétaire ou du locataire ?

L’installation incombe au propriétaire de l’habitation. Son entretien et son bon fonctionnement seront à la charge de l’occupant (qu’il soit propriétaire ou locataire). Toutefois, pour les logements déjà occupés par un locataire en mars 2015, le propriétaire pourra se contenter de fournir un détecteur à l’occupant ou, si ce dernier l’a déjà installé, de le rembourser (la loi ALUR n° 2014-366 du 24/03/14 est venue modifier le décret n° 2011-36 du 10/01/11).

Haut de page

Vos commentaires

Haut de page

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018