Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Comment économiser sur ses travaux d'isolation ou de chauffage ?
 
14/09/2012 [Argent] - mise à jour : 03/02/2015

Comment économiser sur ses travaux d'isolation ou de chauffage ? avec les certificats d'économie d'énergie !

Photo : Laine de verre (auteur : ~ Pil ~ ; licence : CC BY-NC-ND 2.0)Comment économiser sur ses travaux d'isolation ou de chauffage ? avec les certificats d'économie d'énergie, également appelés prime à la casse, prime énergie ou éco prime. Ces certificats d'économie d'énergie viennent s'ajouter aux économies du crédit d'impôt en faveur du développement durable sur le changement d'une chaudière à condensation, les travaux d'isolation thermique (isolation thermique des parois opaques : isolation des combles, isolation de la toiture, isolation des murs, isolation du plancher ; isolation thermique des parois vitrées : changement des fenêtres, changement de porte, changement des menuiseries), l'installation d'un appareil de régulation de chauffage, d'un équipement de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable ou d'une pompe à chaleur...

Outre le crédit d'impôt, raboté chaque année, vous ne le savez peut-être pas, car seules les grandes surfaces comme Lecclerc ou Auchan en font la publicité, toute opération permettant de consommer moins d'énergie génère des certificats d'économie d'énergie, qui peuvent vous faire économiser sur vos factures de remplacement d'une vieille chaudière par une chaudière basse température ou une chaudière à condensation, d'installation d'un poêle à bois, d'une pompe à chaleur (PAC), de panneaux solaires, d'isolation du toit ou des murs...

Mais tous les fournisseurs d'énergie ne font pas bénéficier à leurs clients des certificats d'économie d'énergie générés par les travaux en faveur des économies d'énergie réalisés chez ces mêmes clients : comme le dénonce Que Choisir (n°503 de mai 2012), ils s'approprient sous le manteau les certificats des travaux effectués par les ménages via leur réseau d'entreprises partenaires : électriciens et entreprises Bleu Ciel pour EDF ou entreprises partenaires Dolce Vita pour GDF-Suez. Que Choisir recommande donc d'éviter les entreprises partenaires Bleu Ciel et Dolce Vita : "elles captent les certificats des particuliers à leur profit, elles peuvent même préconiser des équipements qui génèrent beaucoup de certificats mais peu de bénéfice pour le client, le cas des pompes à chaleur air/air est édifiant à cet égard". Que Choisir n'emploie pas le terme "arnaque" mais c'est bien cela que ça signifie.

Les offres de la grande distribution sont plus intéressantes et plus neutres. Grâce au partenariat du groupe Total avec certaines organisations professionnelles, comme la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), des installateurs indépendants, artisans ou entreprises locales, peuvent également faire des offres intéressantes et proposer une économie d'un montant à peu près équivalent à celui des primes d'Auchan ou de Leclerc. A comparer, donc, avant de choisir son offre, entre celle de Leclerc, d'Auchan ou de son artisan.

Chez Leclerc, les travaux d'isolation et de chauffage donnent droit à une prime, 396 € à 504 € pour une chaudière à condensation, 174 € pour un poêle à bois, par exemple, sous forme de bon d'achat à dépenser chez Leclerc. La prime éco énergie Auchan est créditée, elle, sur la carte client Waaoh. Entre Auchan et Leclerc, les montants des aides sont assez proches sur la plupart des travaux proposés, souvent équivalents. On notera qu'il n'y a pas d'offre de ce type chez Carrefour.

Voici maintenant quelques conseils pour bien monnayer ses certificats d'économie d'énergie. Attention, la procédure demande à être suivie scrupuleusement, avec vigilance et persévérance :

  1. contacter le fournisseur d'énergie choisi (s'inscrire sur le site dédié d'Auchan ou de Leclerc) au démarrage du projet, impérativement avant la date du devis des travaux à effectuer ;

  2. pour le versement de la prime, c'est l'attestation de fin de travaux fournie par Leclerc, Auchan ou un autre contributeur choisi qui fait foi, le professionnel doit la signer. Un point à négocier avant la signature du devis car sinon l'installateur peut refuser de signer l'attestation de fin de travaux ou exiger une contrepartie pour compenser le manque à gagner des certificats qu'il espérait revendre ;

  3. le fait que le client garde ses certificats d'économie d'énergie (CEE) doit figurer en toutes lettres (sur le devis par exemple) car les engagements non écrits ne seront d'aucun secours une fois les travaux réalisés ;

  4. attention : si l'installateur ou l'artisan fait miroiter une remise en échange de la cession des certificats, celle-ci risque d'être inférieure à la valeur du certificat d'économie d'énergie, donc sans intérêt. Il faut aussi vérifier que le prix du matériel n'a pas été gonflé pour permettre une ristourne qui ne coûte rien. Comparer plusieurs devis est une méthode efficace ;

  5. néanmoins, la réduction ou prime de votre fournisseur ou artisan n'est pas à négliger si elle semble correcte. L'avantage, en effet, c'est qu'il va tout gérer, alors qu'avec Auchan ou Leclerc, il faut rassembler et fournir soi-même les justificatifs : certification de l'isolant, celle de l'installateur de la PAC, ... ce qui peut être compliqué si on n'a pas anticipé. Il importe donc d'exiger toutes les attestations nécessaires à la signature du devis (éventuellement en l'écrivant sur le devis à la signature), pour ne pas avoir à les réclamer une fois les travaux payés, quand le professionnel n'a plus aucun intérêt à les fournir.

En février 2015, c'est Leroy Merlin qui semble proposer les certificats d'économie d'énergie les plus élevés, suivi de Leclerc et Auchan à égalité. Primesenergie.fr se plaçant en 3ème position (avec l'avantage de rembourser les CEE avec un chèque en euros et non en bons d'achats dans les magasins !). Faites des simulations sur les sites pour comparer !

Voici les adresses des principaux sites pour gagner du pouvoir d'achat sur vos travaux d'économies d'énergie :

Et la liste des travaux éligibles sur lesquels vous pouvez faire des économies avec les certificats d'économie d'énergie :

  • Travaux de chauffage :
    • Appareil indépendant de chauffage au bois (poêles, foyers fermés, inserts de cheminées)
    • Chaudière biomasse individuelle
    • Chaudière basse température individuelle
    • Chaudière à condensation individuelle
    • Pompe à chaleur air-air
    • Pompes à chaleur air-eau
    • Pompe à chaleur eau-eau
    • Chaudière individuelle de type micro-cogénération à moteur stirling
    • Plancher rayonnant électrique ou plafond rayonnant plâtre
    • Plancher chauffant à eau basse temperature
  • Énergies renouvelables :
    • Chauffe-eau solaire individuel
    • Système Solaire Combiné
  • Travaux d’isolation :
    • Fenêtres et portes-fenêtres complètes avec vitrage isolant
    • Isolation des combles ou isolation des toitures
    • Isolation des murs
    • Isolation du plancher
    • Isolation de toiture terrasse
  • Ventilation :
    • Ventilation mécanique contrôlée double flux
    • Ventilation mécanique contrôlée simple flux autoréglable
    • Ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable
    • Caisson de ventilation mécanique contrôlée à consommation réduite
    • Ventilation naturelle hygroréglable
  • Régulation :
    • Programmateur d’intermittence pour un chauffage individuel à combustible
    • Radiateur à chaleur douce pour un chauffage central à combustible
    • Régulation par sonde de température extérieure
    • Robinet thermostatique
    • Programmateur d’intermittence centralisé pour un chauffage électrique

Haut de page

Sélection de sites sur des sujets connexes

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018