Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > L'idée du jour : le système anti-collision de rappel téléphonique
 
14/04/2015 [L'idée du jour]

L'idée du jour : le système anti-collision de rappel téléphonique

L'idée du jour : le système anti-collision de rappel téléphonique

Ca nous est tous arrivé un jour : on est en pleine conversation téléphonique et puis ça coupe pour une raison quelconque. Alors on rappelle tout de suite pour reprendre la conversation mais c'est à ce moment là que le plus gênant du problème apparaît : on tombe sur la messagerie de notre interlocuteur car lui aussi essaie en même temps de nous rappeler ! D'où mon idée du jour : le système anti-collision de rappel téléphonique.

Étonnant que cette solution de "système anti-collision de rappel téléphonique" ne soit pas encore en oeuvre. N'existe-t-elle pas encore ? Conceptuellement, le principe est pourtant simple : quand deux numéros de téléphone essayent en même temps de s'appeler, il suffit que l'un, au hasard, soit désigné comme le "maître", celui qui appelle, et l'autre "l'esclave", celui qui reçoit l'appel. En résumé, un système qui dise à l'un des téléphones c'est toi qui appelle et à l'autre, c'est toi qui reçois l'appel, un peu comme le système anti-collision TCAS (Traffic Collision Avoidance System) des avions qui permet à deux avions de s'éviter en indiquant à l'un de monter et à l'autre de descendre.

Une solution dégradée ou "manuelle" pourraît être d'appliquer tous une même norme. Par exemple : dans le cas où on a été coupé avec notre interlocuteur au téléphone, celui qui rappelle est celui qui a le numéro de téléphone le plus élevé (0413345678 et plus élevé que 0412345678). Qui veut adopter cette "norme Chuzeville" ?

Ca nous gagnerait du temps en tous les cas, car on peut parfois perdre pas mal de minutes à essayer de rappeler (pendant que l'interlocuteur nous rappelle aussi), attendre que l'interlocuteur nous rappelle (en même temps qu'il attend de même de notre part), puis essayer de rappeler à nouveau (pendant qu'il fait de même), bref, vous avez compris.

Et s'il vous arrive cette aventure avec moi, pensez-y, de mon côté, je considérerai que c'est à celui qui a le numéro de téléphone le plus élevé de rappeler l'autre !

A bientôt pour une nouvelle "idée du jour".

Haut de page

Vos commentaires

Haut de page

Sélection de sites sur des sujets connexes

Haut de page

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018