Vous êtes ici : Accueil > Bloc-notes > Meningitec ou Neisvac : quel vaccin avec le moins d'aluminium choisir ?
 
15/09/2013 [Santé : vaccins] - mise à jour : 22/09/2013

Meningitec ou Neisvac : quel vaccin avec le moins d'aluminium choisir ?

Photo : vaccins Meningitec et Neisvac (DR).

Le vaccin contre la méningite C est désormais recommandé pour les populations à risque dans le nouveau calendrier vaccinal 2013 français. Dans les départements ayant connu plusieurs cas de méningite C, les médecins ont donc des chances de vous proposer la vaccination contre le méningocoque C pour vos enfants. Mais quelle est la balance bénéfice/risque pour ce vaccin ? Et surtout, alors que le conseil d'État a reconnu le potentiel danger de l'aluminium dans les vaccins, peut-on choisir un vaccin contre la méningite C sans aluminium ou avec moins d'aluminium ? Quel vaccin choisir entre le Neisvac et le Meningitec ?

Outre la bataille de chiffres sur la comparaison de la dangerosité entre le remède et le mal, je n'ai pas réussi à trouver d'information fiable sur le rapport bénéfice/risque du vaccin contre le méningocoque C (je suis preneur de toute information intéressante, fiable, objective et vérifiable à ce sujet !). Aussi, à défaut, est-on bien obligé de se fier au professionnel qu'est le médecin, même si celui-ci n'est peut-être pas très objectif, puisque sous l'influence de la "formation" des visiteurs médicaux, commerciaux des grands laboratoires pharmaceutiques.

En revanche, j'ai pu obtenir des informations objectives sur les 3 vaccins contre la méningite C retenus par la Ministère de la Santé : Meningitec, Menjugatekit et Neisvac (liste donnée dans le calendrier vaccinal version 2013). Si vous vous demandez quel vaccin choisir entre le Neisvac et le Meningitec, il faut d'abord savoir que ces deux vaccins sont remboursés à la même hauteur (65 %) par la sécurité sociale, ce que m'ont confirmé les deux pharmacies appelées pour l'occasion. De plus, le complément est pris en charge par les mutuelles complémentaires santé. Enfin, le prix des deux vaccins Meningitec et Neisvac est identique en pharmacie (24 € environ). Il est alors intéressant de se concentrer sur la composition de ces vaccins pour votre choix et particulièrement sur la quantité d'aluminium qu'ils contiennent, puisque le conseil d'État a reconnu le potentiel danger de l'aluminium dans les vaccins.

Le document sur les constituants des vaccins du docteur Jean Pilette indique les concentrations en aluminium dans les 3 vaccins :

  • Meningitec : 125 µg d'Al+++ (phosphate d'aluminium)
  • Menjugate : 1000 µg d'hydroxyde d'aluminium (300 - 400 µg d'Al+++)
  • Neisvac-C : 500 µg d'Al+++ (hydroxyde d'aluminium),

ce qui est confirmé par une recherche de l'information directement auprès des labos ou de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament qui mettent les notices des vaccins à disposition sur leur site Internet :

Il n'existe donc pas, a priori, de vaccin contre la méningite C sans aluminium en France, du moins parmi les vaccins retenus par le Ministère de la Santé et remboursés par la sécurité sociale. A moins de se tourner vers un vaccin contre les méningocoques ACYW135 ? Comme le Menveo ou le Mencevax qui ne contiennent pas d'aluminium. Mais selon mon médecin, ce vaccin est plutôt destiné aux voyageurs à l'étranger, ne serait pas remboursé par la sécurité sociale et ne serait administré qu'en centre de vaccination en France (là encore, je suis preneur de toute information intéressante, fiable, objective et vérifiable à ce sujet !).

En attendant, j'ai choisi le Meningitec qui contient quatre fois moins d'aluminium que le Neisvac pour la prochaine vaccination de mon enfant.

Et pour limiter encore plus les risques, on peut, d'ores et déjà, mettre en oeuvre les résultats d'une recherche en cours sur l'élimination ou non de l'aluminium par le corps humain, ça ne mange pas de pain. Cette étude, citée dans le documentaire "Aluminium : attention danger !" diffusé sur Arte en 2013, arriverait à la conclusion que les eaux riches en silice (silicium) aident à éliminer l'aluminium. A ce titre, l'eau minérale Volvic, avec ses 31,7 mg/L, est l'eau plate la plus riche en silice, comme l'indique le tableau comparatif de composition des eaux de boisson. On notera que l'eau de Volvic est indiquée pour les bébés. Alternative, l'eau gazeuse de Badoit contiendrait 35 mg/L de silice d'après le même tableau.

Ca ne coûte rien de mettre son enfant à l'eau de Volvic les semaines qui suivent sa vaccination, au pire ça n'aura pas servi à grand chose mais si l'étude se confirme ça l'aura peut-être préservé un peu plus de l'aluminium.

On remarquera aussi que la blogosphère se fait écho de cette idée que le silicium serait un antidote de l'aluminium, tout en avançant que le silicium organique serait plus efficace que le silicium minéral. La solution mise en avant est alors la prêle.

Je vous invite à consulter, sur le même sujet, mon billet : "Le scandale de l'aluminium dans les vaccins, le lait pour bébé, les cosmétiques et les additifs alimentaires" qui est la fiche de visionnage du documentaire "Aluminium, notre poison quotidien", diffusé le 22 janvier 2012, sur France 5.

Haut de page

Vos commentaires

Haut de page

Sélection de sites sur des sujets connexes

Pour aller plus loin

 
 
Le site perso de Hervé CHUZEVILLE - www.chuzeville.com - © Hervé Chuzeville 1996-2018